L’essentiel

A_smiling_baby

Parfois, un changement majeur (deuil, séparation, chômage, maladie grave…) dans notre vie nous pousse à nous remettre en question et l’on se sent plus vulnérable, un peu perdu. Ça peut être le bon moment pour se questionner. Quels que soient les sentiments que l’on vit, il est toujours fondamental de revenir à ce qu’il y a de plus important pour soi, dans le moment présent. Combler nos propres besoins à court terme, mais aussi à long terme, tout en respectant nos valeurs.

Pour trouver plus facilement l’essentiel, on peut se poser ces deux questions très puissantes: « si je n’avais plus qu’une journée (ou un mois) à vivre, qu’est-ce que je ferais, maintenant? » Ou bien: « qu’est-ce que je veux avoir vécu avant de mourir? » Et laisser s’exprimer librement son intuition, écouter son coeur.

Publicités

Être seulement ce que je suis

facesR

Non, je ne suis pas comme cette personne qui chaque fois que je la rencontre parait toujours souriante et pleine d’amour. Je ne suis pas comme cette personne qui parle très facilement à tout le monde, complice, et qui a des quantités d’amis. Je ne suis pas cette personne très souple qui a l’air de pouvoir faire tout ce qu’elle veut avec son corps. Je ne suis pas cette personne drôle qui semble toujours prête à rire et qui dégage une telle joie de vivre. Je ne suis pas non plus cette personne qui paraît toujours tellement belle quoi qu’elle fasse. Je ne suis pas cette personne super dynamique qui fait mille et une choses super intéressantes. Je ne suis pas cette personne très charismatique qui a l’air tellement à l’aise en public…….

Je voudrais être toutes ces personnes à la fois. Et, non, je ne suis pas ces autres personnes, je suis …ce que je suis. L’essentiel est d’aller chercher au fond de moi ce que je suis vraiment, ce qui me fait vibrer, ce qui épanouit pleinement la vie en moi. Laisser s’exprimer ma propre force vitale intérieure avec toutes ses qualités.

On est tous différents et on a tous différentes choses à vivre. Mais ce que je vois de l’autre est aussi en moi, et il me revient de le révéler pleinement!

Rendre libre

liberte

Une grande plénitude apparait quand on donne tout l’espace à l’autre pour qu’il/elle découvre sa liberté. Quand on a pleinement confiance en l’autre. Quand on accepte et respecte ses choix, son cheminement personnel. C’est cela aimer.

Respecter la vie autour de soi, c’est respecter la vie en soi, et s’aimer.

La liberté jaillit quand on laisse de côté préjugés, attentes et croyances, car tout est alors possible.

 

Chercher?

Picture 079r

Il n’y a rien à chercher.

Chercher le bonheur? Chercher à paraître, ou à être autrement (plus souple, plus calme, plus heureux, moins stressé…)? Chercher à être parfait ou chercher qui je suis, chercher l’âme soeur, ou chercher à évoluer… Chercher l’amour, la connexion, la présence…chercher à comprendre, à se libérer, à s’éveiller?

Chaque fois que je cherche quelque chose, ailleurs, je crée des attentes, et je ne vois pas ce qui est là, car je pointe mon attention vers autre chose que ce qui est là. Comme dans la fable de Nasrudin qui, une nuit, a perdu ses clés sur le trottoir, et qui les cherche sous la lumière du lampadaire, de l’autre côté de la rue.

Il s’agit donc de placer son attention, sa présence, à la bonne place, à l’intérieur de soi, là où il y a un espace de paix et d’amour. Tout est là. Il n’y a rien à chercher!

Je ne cherche plus à être heureuse, car c’est ce que je suis. Le bonheur n’est pas à l’extérieur, mais à l’intérieur de moi, comme la paix… La clarté n’est pas toujours là, c’est parfois sombre. Mais avec de la patience, la lumière finit toujours par apparaître. Ne plus chercher, c’est ne plus avoir d’attentes. Et observer simplement.

Vivre, c’est laisser la vie s’exprimer pleinement.